Un forum pour tous les passionnés d'écriture :3
 

Partagez | 
 

 Summer Love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ThomasL

Ecrivain
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 06/03/2014

MessageSujet: Summer Love   Dim 9 Mar - 19:11

Voici l première partie de Summer Love !

— Maman, je te jure que je n’ai pas envie d’y aller.

La voix désespérée de Dylan pour essayer de convaincre sa mère n’avait, apparemment aucun effet. Mettant difficilement ses chaussures blanches avec des rayures noires, il essayait par tous les moyens de ne pas aller là-bas.

— Je sais bien mon poussin, mais tu n’as pas le choix. Regarde ton frère, il ne dit rien.

Le frère, le petit Clément, en question n’avait absolument rien dit. Pas qu’il avait envie d’aller là-bas, il savait juste que sa mère ne changerait pas d’avis, pas le jour-même. C’était trop tard.

— Ne m’appelle pas mon poussin avant de m’emmener en enfer. Je te rappelle que j‘ai dix-sept ans.

Clément regardait son grand frère essayer en vain de convaincre sa mère. Mère qui savait toujours quoi dire pour parer aux paroles de Dylan.

— Quitte à t’envoyer en enfer, autant faire les choses à fond. C’est bien, là le problème. Tu as dix-sept ans, tu n’es pas majeur, alors tu iras là-bas.

Après avoir enfin mit ses chaussures Dylan était passé au manteau, alors que Clément était déjà prêt et que sa mère finissait de mettre ses talons.

— C’est une colonie pour gamin, maman !
— La majorité a dix-huit ans, s’il te plait, je ne t’aurai pas envoyé dans une vielle colonie.
Allez dépêche-toi, le car ne va pas attendre.

Dylan souffla un grand coup. Il abandonnait. Rien é ferait changer sa mère d’avis. Il devrait supporter la colonie et les gamins pendant deux mois. Lui qui voulait profiter de ses vacances, c’était apparemment raté.

— Tout le monde dans la voiture ! On se dépêche, je n’ai pas envie que vous arriviez en retard.

Tout le monde sortit de la maison, enfin prêt et montèrent dans la voiture, Dylan devant et Clément derrière. Sur la route Dylan avait repris son combat pour na pas partir en colonie en demandant de l’aide à son frère qui avait répondu « moi j’aide personne, je suis neutre » d’un air moqueur. Tout le long de la Dylan avait trouvé d’excellents arguments, mais qui ne suffisaient pas pour sa mère. Enfin arrivé devant le car, les deux frères soufflèrent un long coup. Ils sortirent de la voiture suivis de leur mère qui tenait absolument à leur dire au revoir. Elle fit un bisou à Dylan en lui murmurant de gentilles paroles pour le  réconforter puis elle en fit un à Dylan qui murmura :

— Tu auras mon suicide sur la conscience.
— Oh bah dis-donc, je suis vraiment méchante. Un coup je t’envoie en enfer et après je te pousse à te suicider.

Elle sourit et Clément l’imita. Dylan regarda son frère avec un regard de tueur qui fit stopper directement son petit frère.

— Au revoir mes poussins. Vous m’écrirez ?
— T’es sûr qu’on envoie des lettres en enfer ?
— Je pense.

Puis elle rentra dans sa voiture, laissant les deux jeunes garçons allaient s’asseoir dans le car, l’un à côté de l’autre, au fond. Rapidement le bus se remplit et commença à partir vers la colonie. Leur mère ne leur avait pas menti, il n’y avait pas que des gamins. Les âges allaient de quinze à dix-huit ans. Il y avait aussi quatre animateurs, deux filles et deux garçons, devant. L’une des filles, brunes aux yeux marron clair prit le micro du car et dit :

— Bien, tout d’abord bonjour à tous. Alors j’ai pu remarquer qu’on avait des nouveaux cette année, donc je vais me présenter. Moi c’est Sarah et je suis donc une des animatrices. Vous ferez la connaissance des autres animateurs un peu plus tard.

Dylan écoutait sans vraiment le faire. Cela l’énervait déjà. La main posé sur l’accoudoir et la tête sur sa main, on pourrait croire qu’il s’endormait. Clément lui avait la tête posée sur la vitre et bien qu’il ait l’air ailleurs il écoutait ce que disait l’animatrice.

— Pour ces deux mois vous serez répartis en deux groupes. Les quinze-seize ans seront avec moi et Karim –elle montra Karim, un jeune homme les cheveux rasés il y a peu et des yeux bleus. Les dix-sept et dix-huit ans irons avec Sonia et Christian.

Clément et Dylan n’en revenait pas. Ils allaient être séparés ! Cette fois-ci ils en étaient sûrs, ces deux mois allaient être horrible. Ils ne connaissaient personnes et ils ne pouvaient pas être ensemble.

— Comme tous les ans, une fois que nous serons arrivés au camp, vous aurez tout l’espace du camp pour faire un peu ce que vous voulez et demain on commencera les activités. On vous en reparlera un peu plus une fois arrivés.  Je compte sur cette journée pour que les anciens aident les nouveaux à se faire une petite place ici.

Clément et Dylan pourraient donc être ensembles pour cette journée et ils pourraient faire leurs prières avant de commencer à faire des activités inconnues qui ne leurs disaient rien.

— Cette année et comme toutes les autres, à la fin des deux mois, nous élirons le meilleur groupe des deux en terme de comportement et investissement dans les activités, et aussi comme d’habitude, les meilleurs élèves de cette année. Pour avoir une chance de terminer premier dans tout ça, il faut s’investi un maximum, aider au maximum en cas de besoin et éviter les disputes inutiles qui gâchent les bons moments. J’espère que cette année vous plaira à tous.

Elle reposa le micro. Enfin, pensait Dylan. Ces deux mois risquaient d’être les plus ennuyeux de toute sa vie. Lorsqu’il voyait tout le monde parlait entre eux, il savait que très peu étaient nouveaux. Seuls les quinze ans, et il y en avait très peu, étaient des nouveaux, cette colonie étant ouverte à partir de quinze ans jusqu’à dix-huit ans. D’ailleurs, il remarqua avec surprise que les quinze ans s’étaient des amis parmi les anciens. Ils n’étaient que tous les deux à ne pas s’être fait d’amis.

— Je sens qu’on va bien s’emmerder ici… dit Dylan à son frère.
— Je suis d’accord avec toi, répondit-il.

Ils n’avaient pas beaucoup parlé pendant le trajet. Ils avaient juste regardé en face d’eux ou dehors, attendant d’arriver à destination. Puis Sarah avait repris le micro qui fit un bruit à tuer les oreilles, avant de dire :

— On va devoir marcher un peu, comme d’habitude, avant d’arriver au camp. N’oubliez rien dans le car. Manteaux, téléphones, sacs et autres…
— Marcher… magnifique, grommela Clément.

Pour une fois que ce n’était pas Dylan qui se plaignait. Pour mieux surveiller les adolescents, deux animateurs se mirent derrière et deux autres se mirent devant. L’un d’entre eux cria qu’ils pouvaient avancer pour que tout le monde entende.
Voilà maintenant cinq minutes qu’ils marchaient, et plus d’une heure que Dylan se plaignait, encore et toujours. Derrière les deux frères –parce qu’ils n’étaient pas les derniers- deux filles parlaient en chuchotant, espérant que personne ne les entende.

— Ils sont plutôt mignons les deux frères, tu ne trouves pas, dit l’une d’entre elles en rigolant.
— Oh Sélena tu abuses, rigola l’autre.
— Quoi ? Lana sérieux, ne me dit pas que tu les trouves moches.
— Je ne dis pas ça, juste que ça ne changera pas ma vie, ni la tienne.
— Tout dépend, si je sors avec lui, ma vie changera.
— Désespérant… dit Lana, en souriant.

Elles continuèrent de reluquer les deux garçons tout en parlant d’eux pendant tout le trajet, ne sachant pas que Clément, n’ayant rien d’autre à faire, écoutait leur conversation. Le groupe d’adolescents marchait, parlant avec leurs amis de tout et de rien.

— Ça me gonfle de marcher… dit Clément à son frère.
— Regarde devant toi, on est arrivé, dit Sarah, l’animatrice.

Il sursauta à l’entente de cette voix. Il regarda en face de lui et, effectivement il pouvait voir le camp. L’herbe était belle et récemment tondue. Il y avait cinq petits bâtiments, deux pour les garçons de chaque groupe et deux pour les filles, puis un autre pour les animateurs. A quelques mètres il y avait la cantine. A l’opposé des tentes on trouvait les douches et toilettes. Le terrain était immense.

— Bien, on va séparer les groupes, dit Karim. Les quinze-seize ans avec moi et Sarah et les autres vous irez avec Sonia et Christian. Vous irez directement dans vos bâtiments pour y déposer vos affaires. Ensuite on se rejoindra tous ici, puis comme toujours pour cette première journée vous aurez le droit de faire un peu ce que vous voulez.

Le groupe se sépara alors, ce qui n’enchanta pas les deux frères qui n’allait pas être ensemble le reste de ces deux mois. Les animateurs de chacun de ces groupes s’occupèrent d’emmener les garçons et les filles dans leurs bâtiments puis de leur expliquer plusieurs choses sur la vie au camp. Tout se passa assez rapidement et les adolescents se retrouvèrent dehors. Dylan et Clément ensemble, allongés dans l’herbe comme beaucoup, parlaient des autres personnes qui étaient ici, sans leur trouver une qualité. Lana et Sélena s’approchèrent des frères, et ce fut Lana qui prit la parole :

— Salut, tu es nouveau ? demanda-t-elle à Dylan, sans remarquer Clément.
— Oui, répondit le concerné.
— Moi aussi ! dit aussitôt Clément pour montrer sa présence.
— Ça te dit de venir avec nous ? demanda Sélena, ignorant Clément.
— Oui, bien sûr ! dit Dylan avec enthousiasme.

Ensemble ils partirent, et Dylan n’oublia pas de sourire à son frère qui lui murmura « faux frère ». Son frère s’éloignait, et lui restait seul dans son coin, ne sachant pas qui faire pour passer le temps. Un autre jeune garçon de son groupe s’installa à côté de lui. Clément le dévisagea.

— Tu es nouveau aussi ? demanda le garçon.
— Oui…
— Je m’appelle Mathias.
— Clément.

La conversation prit fin après cette petite présentation. Les deux attendaient tranquillement que le temps passe, regardant les autres rigoler et s’amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quyvn

Ecrivain
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 14/07/2015

MessageSujet: Re: Summer Love   Mar 14 Juil - 4:57

J'adore !

____________________________

Visitez mon blog http://voyagevietnam.co/ sur voyage vietnam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyagevietnam.co/
 

Summer Love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Günther & The Sunshine Girls
» Dead man's Bounty - Summer Love - 2006 - Piotr Uklanski
» My Summer of love
» Summer of Love
» Summer Wars de Iqura Sugimoto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
M A D ♔ S T O R I E S :: Stories & co. :: 

Fictions

-