Un forum pour tous les passionnés d'écriture :3
 

Partagez | 
 

 Ariane Moonchild et le monde maudit de DarkLineFairy [Fantastique-T]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DarkLineFairy

Ecrivain
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Ariane Moonchild et le monde maudit de DarkLineFairy [Fantastique-T]   Jeu 1 Mai - 13:02

Prologue


-Le roi est mort !

L'annonce du messager résonna dans tout le royaume. Le peuple se transforma en un immense brouhaha. Les hommes s'indignaient. Les femmes pleuraient. Les enfants criaient.

-Mais comment ce drame a-t-il pu arriver ?, se lamenta une vieille femme.
-Nous sommes perdus !, s'exclama un homme.

C'était un jour sombre pour les habitants du royaume de HeartLight. Et pour cause : le roi Ethan était mort, cette nuit même, dans son lit, aux côtés de la reine Séraphina.

-Mais il nous reste le prince !, s'exclama une petite fille.
-Elle a raison !, hurla un jeune homme, Le prince Nathaniel est peut être encore en vie !
-Regardez !

Une femme pointa du doigt le balcon du roi d'où celui-ci faisait habituellement ses annonces officielles. Mais cette fois, ce ne fut pas le roi qui s'y tenait, compte tenu de la situation. C'était bel un homme. Dans la trentaine assurément. Ses yeux rouge sombre scrutaient la foule qui l'admiraient. Son regard perçant observait le moindre détail. Son sourire narcissique ne bougeait pas. Il était prêt à parler.

-Peuple de HeartLight !, clama-t-il sur un ton attristé, Cette nuit le roi est mort ! Assassiné dans son lit aux côtés de sa femme !

Des chuchotements se firent entendre dans la foule.

-Et malheureusement, le prince a été enlevé !

Des cris de stupéfaction retentirent. L'espoir avait été enlevé avec le jeune Nathaniel à ce moment là.

-En tant qu'oncle j'ai tenté d'empêcher cela ! Mais ses ravisseurs étaient trop forts et m'ont assomés pour me faire taire !

La foule commença à jaser. Non seulement on leur enlevait l'héritier du t^rone mais on assommait aussi le frère du roi ? C'était un sacrilège pour les habitants du royaume.

-Mais mon frère m'a parlé avant de mourir ! Il m'a dit : « Mon frère... Protèges mon royaume... Protèges mon peuple... Je t'en conjures règnes comme il se doit sur HeatLight... » !

Les larmes coulèrent dans la foule. Même au seuil de la mort, le roi défunt avait été digne et soucieux de son peuple.

-C'est donc par amour fraternel que je prends la place d'Ethan ! Et je promets de régner comme il se doit sur le royaume !, s'exclama-t-il en posant sa main sur le cœur.

La foule poussa des cris de joie et acclama son nouveau roi.

-Scaros ! Scaros !, hurlait-elle.

Un vent glacial se mit à souffler. Ses longs cheveux noirs flottaient au gré de ce vent. Soudain, des nuages noirs assombrirent le ciel. La pluie tombât. Les habitants rentrèrent vite chez eux, s'abritant sous tout ce qu'il pouvait. Seul le dénommé Sacaros, un sourire glaçant satisfait dessiné sur le visage, restait. Même les gouttes d'eau qui martelaient son armure, noire comme le plumage d'un corbeau, ne le faisait bouger. Il commença à ricaner. Puis le ricanement devint un rire. Un rire qui s'intensifia de volume et parcourut le royaume en y déversant sa haine et sa noirceur.


Dans son habit doré flottant, mis depuis une bonne heure déjà, Scaros marchait dans les couloirs du château. Il semblait savoir où il allait. Son regard perçant recherchait quelque chose, tel celui d'un lion en quête d'une proie.
Il s'arrêta devant un mur. Puis, tout en vérifiant qu'il était seul, apuya sur une pierre et le mur tourna d'un quart de tour vers la gauche. L'ouverture se referma immédiatement après le passage du nouveau roi qui se mit à descendre un long escalier tournant, sombre et humide. Sur les côtés, des bougies brûlaient dans des crânes humains afin d'éclairer un peu cet immense escalier qui tournait autour d'un pilier. Scaros n'était pas inquiet de cette atmosphère. Il se contenta d'ouvrir une porte en bois qui débouchaitsur une salle étrange. C'était plus une petite pièce ressemblant à une de ces cryptes que les sorcières et magiciens utilisaient pour fabriquer potions et sortilèges. De nombreuses fioles de différentes formes et de différentes couleurs étaient rangés soigneusement sur diverses étagères qui décoraient la pièce. De vieus livres poussiéreux étaient posés les un sur les autres et envahissaient l'espace. Il y avait aussi au centre de la pièce un pilier de pierre sur lequel était posé un bassin en argent. Scaros prit une poignée de poudre rouge que contenait un petit sac rouge et jeta cette poudre dans l'eau que contenait le réceptacle. L'eau fit alors apparaître un visage aux cheveux rouges comme le sang et aux yeux améthystes, un sourire sadique sur les lèvres.

-Vous m'avez appelé maître ?
-Oui., répondit Scaros, Tu disais vrai.
-Je vois tout. Que l'information soit passée, présente ou future.
Scaros regarda par la minuscule et unique fenêtre de la pièce en souriant.

-Et tu es sûr que ce que j'ai fait me donnera satisfaction ?
-Douteriez-vous de ma parole ?, demanda le visage dans le réceptacle.
-Je vérifiais juste. -il soupira- Alors tout se passera selon mes plans.
-Certainement mais...

Scaros s'approcha du réceptacle.

-Mais ?, s'inquiéta l'homme.
-Un jour viendra où vous serez détrôner.
-Ne me fais pas rire ! Le prince a disparu !
Disparu...dans un monde où la magie n'existe pas. L'enfant grandira, aura des enfants qui auront des enfants, et un jour le véritable héritier reprendra sa place sur le trône.
-Que veux-tu dire ?

Le visage prononça alors une étrange prophétie :

Dans exactement trois mille ans
Viendra le temps
Où le véritable héritier
Foulera cette terre sacrée
De ses yeux d'émeraude et ses cheveux de satin
Il s'attaquera au nouveau souverain
Et seul le plus fort des sentiments
Arrêtera la tyrannie et le sang

Scaros regarda longuement et silencieusement le visage. Cette prophétie l'inquiétait grandement.

-Quel est le sentiment d'on tu parles ?
-L'amour maître. L'amour. Et aussi...

L'homme n'écouta pas le reste et se mit à rire de façon effrayante.

-Si ce n'est que ça je ferai en sorte de tuer cet héritier de mes propres mains ! Je ferai en sorte qu'il meure dans la pire des souffrances jamais connues !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ariane Moonchild et le monde maudit de DarkLineFairy [Fantastique-T]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Disney] Le Monde Fantastique d'Oz (13 mars 2013)
» Personnage d'un monde fantastique à l'aquarelle
» Le Monde Fantastique d'Oz
» Le Monde fantastique d'Oz ( 2013 )
» [Disney] Le Monde Fantastique d'Oz 2 (201?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
M A D ♔ S T O R I E S :: Stories & co. :: 

Fictions

-